Adopter une stratégie territoriale d’alimentation durable

Chaque jour, les habitants de Paris consomment 8 millions de repas. L’autonomie et la résilience du système d’alimentation, comprenant la production, la distribution, la sécurité et la gestion de crise, sont des objectifs essentiels pour la Ville de Paris. Dans le cadre d’une stratégie plus globale, Paris a pour objectif de développer de nouveaux concepts d’agriculture urbaine. Explorer de nouvelles façons de produire afin de renforcer la résilience de la production et créer des communautés plus fortes en fait partie. En même temps, elle souhaite réduire le gaspillage alimentaire croissant des habitants tout en combattant la faim des populations minoritaires, des familles pauvres, des sans-abris, des migrants et même des étudiants.

Les enjeux

  • Le gaspillage alimentaire : 53% du gaspillage alimentaire français provient de la population (non des supermarchés, restaurants, etc.). On compte environ 20 kg de déchets alimentaires par habitant en France, 40 kg par habitant en Ile-de-France, 60 kg par habitant à Paris.

  • Trafic, pollution, sécurité : l’une des principales sources de pollution en France provient du transport de produits alimentaires. À Paris, là où le stationnement et la livraison sont limités ou inexistants, le transport alimentaire peut causer un trafic important aux heures de pointe, réduisant la qualité de vie et la sécurité des citoyens qui doivent contourner les véhicules stationnés dans les allées piétonnes.

  • Un potentiel inexploité : l’agriculture urbaine à Paris pourrait fournir des approvisionnements alimentaires locaux et augmenter le nombre d’espaces verts dans la ville.
      

Questions clés

  •   
  • De quelles façons pouvons-nous réduire le gaspillage alimentaire de la population en général et des entreprises à Paris ?

  • De quelles manières l’agriculture urbaine ou d’autres solutions alimentaires, pourraient-elles rassembler différentes communautés vivant à Paris (par exemple personnes âgées, jeunes professionnels, sans-abris, réfugiés, étudiants….) ?

  • Y-a-t-il des solutions basées sur les données qui pourraient répondre aux problématiques susmentionnés ?

  • De même, comment l’adoption d’une stratégie sur le long terme pour l’agriculture urbaine ou  des initiatives connexes pourrait-elle influencer la durabilité de l’approvisionnement alimentaire et de son transport dans la ville ?

Ce challenge conviendrait mieux à des : 

  • Agriculturalistes
  • Data scientists
  • Designers de services
  • Designers / planneurs urbains
  • Autres


Intéressés par ce challenge ? 


Des questions ? Faites un tour sur notre FAQ.